L'environnement à l'armée, c'est possible

Expérience d'un éco-conseiller, sous-officier de réserve

Depuis la fin de son service militaire en 1992 au 1er Bataillon de Chasseurs Ardennais, Stéphan Poncelet a toujours gardé des liens avec les Forces Armées. Bien que très actif comme éco-conseiller en commune, il exprimait le souhait d'effectuer, en dehors des rappels purement militaires d'infanterie, un rappel lié à l'environnement. L'opportunité s'est présentée à lui…

Depuis 1997, un Centre de formation à l'Environnement existe au sein de l'Ecole du Génie à Jambes. Objectif : sensibiliser et informer les militaires. Désireux d'obtenir le titre de Conseiller-adjoint militaire en Gestion et Protection de l'Environnement, Stéphan Poncelet a donc suivi ces cours. Il a alors participé à plusieurs rappels militaires sur le terrain, au contact des militaires d'active et présenté un projet consistant à une mise en place d'une gestion globale de l'environnement dans une unité d'Infanterie Mécanisée, plus le Régiment des Chasseurs Ardennais à Marche-en-Famenne.

Les objectifs essentiels du travail, basés sur le principe de l'éco-conseil et du développement durable, ont consisté:

- à établir un état des lieux du fonctionnement de l'infanterie mécanisée et un diagnostic environnemental au sein du Régiment des Chasseurs Ardennais ;

- à élaborer des propositions d'actions concrètes en matière d'environnement, basées sur l'information et la sensibilisation du personnel militaire (guide pratique à l'usage du fantassin, exposition lors des fastes, feuillet d'information et de sensibilisation pour le personnel, etc.), tout en tenant compte de l'opérationnalité et des spécificités liées à l'infanterie mécanisée.

Stéphan Poncelet constate avec plaisir que les Forces Armées belges s'investissent de plus en plus dans la gestion et la protection de l'environnement. La création du Conseil Supérieur de l'Environnement (CSE) fut un premier pas important franchi en 1998. La mission de ce Conseil est de proposer au Chef de l'Etat-major général, les éléments de la politique environnementale des Forces armées. Aujourd'hui, il est heureux de voir que la composante environnement relative à la qualité de la vie et au développement durable est reprise dans le projet stratégique 2000 - 2015 de modernisation de l'armée belge. Il espère qu'à terme le développement des deux réseaux - le réseau opérationnel (exercices, missions) d'une part, et le réseau environnemental d'autre part - ne soient plus dissociés mais unis dans une " politique " militaire cohérente. 

Contacts 
Stéphan Poncelet, éco-conseiller | Conseiller-adjoint militaire en Gestion et Protection de l'Environnement (sous officier de réserve) | 04/361 54 76 |  E-Mail : stephane.poncelet@publilink.be

>> Liste des 21 projets