Domaines de compétence

Les domaines de compétence de l’éco-conseiller sont multiples et peuvent être regroupés en trois grands types de fonctions :

  • Conseiller en environnement
  • Interface entre le pouvoir public, l’industrie et la population
  • Agent de changement (information, sensibilisation, innovation)
Les publics cibles visés par l’éco-conseiller sont d’une part l’institution dans laquelle il travaille (actions internes) et, d’autre part, les divers acteurs de l’environnement, dont principalement le citoyen, les acteurs économiques et politiques, les administrations et les ONG (actions externes).

Ses actions portent sur les grands thèmes du développement durable tels que :
  • La planification environnementale (PCDN, PCD, PCGE, PRAS, Plan déchets, Plan bruit, Contrats de rivière, EMAS, ISO 14.000, PFDD, ...)
  • La sensibilisation et la formation des travailleurs en matière d'environnement
  • Les labels (éco-labels ou labels environnementaux)
  • Les technologies propres
  • L'aménagement du territoire
  • La pollution atmosphérique
  • L'éco-consommation
  • La mobilité
  • La gestion des espaces verts
  • La gestion des conflits
  • L'utilisation rationnelle de l'énergie
  • L'agriculture biologique
  • Le permis d'environnement
  • La gestion des déchets
  • L'éducation à l'environnement
  • La conservation de la nature
  • Le bruit
  • L'économie sociale