Conférence pour les 15 ans d'ECEurope, Prague, 16 et 17 octobre 2006


Marcel van Meesche (administrateur de l'ABECE) a participé, en tant que vice-président d’Eco-Conseil Europe, à la Conférence pour les 15 ans d’Eco-Conseil Europe à Prague (organisée par l’association Tchèque des Eco-Conseillers sous le patronage du Conseil Gouvernemental pour le Développement Durable). 

L’association européenne Eco-Conseil Europe a fêté ses 15 années d’activités dans le cadre d’une conférence organisée avec la participation de ses principaux membres : STEP - l’Association Tchèque des Eco-Conseillers, ABECE – Association Belge des Eco-Conseillers, BFUB – Association Allemande des Eco-Conseillers, « Die Umweltberatung, l’Association Autrichienne des Centres d’Eco-Conseil, Zivica – Association Slovaque des éco-conseillers et KÖT – Association Hongroise des  Eco-Conseillers. 

Cette conférence a bénéficié des soutiens et du discours d’ouverture de Petr Jan Kalas, Ministre Tchèque de l’Environnement et de Vojtech Kotecky, directeur des Amis de la Terre Tchèque, tous deux membres du Conseil Gouvernemental pour le Développement Durable. 

Dans son discours d’ouverture, Christian Schrefel, président d’Eco-Conseil Europe, a présenté les activités d’un réseau international de plus de 3000 membres comme étant des acteurs incontournables pour accélérer des changements de comportements vers des modes de consommation et de production plus durables et pour relayer une bonne implémentation et respect de la législation environnementale au niveau national et local.

Les organisations membres ont présenté leurs nombreuses expériences d’éco-conseil passées et en cours. 

Après ces présentations, les participants se sont réunis en deux ateliers de travail thématiques sur la reconnaissance européenne des formations des éco-conseillers et des la reconnaissance des éco-conseillers et sur l’implication des éco-conseillers dans des politiques d’achats écologiques et durables.

Les principales conclusions de l’atelier sur les achats publics écologiques sont les suivantes :
  • Besoin d’augmenter la part d’achats publics écologiques dans tous les pays membres et de tendre vers des politiques d’achats durables (incluant des critères éthiques, sociaux et de santé)
  •  Une opportunité pour les éco-conseillers de jouer un rôle dans l’élaboration et la mise en œuvre des plans d’actions nationaux pour les achats publics écologiques
Le groupe de travail formations a conclu que l’avenir de l’éco-conseil en Europe passera par une officialisation du métier par le respect de critères de qualité à la fois pour les formations d’éco-conseillers que pour la pratique de l’éco-conseil au quotidien. Besoin d’une reconnaissance des instituts de formation (y compris une implémentation au niveau universitaire) et d’une certification des éco-conseillers. Cette certification individuelle demandera une mise à jour périodique dans laquelle l’éco-conseiller devra prouver qu’il répond toujours aux critères de qualité pour exercer le métier. 

Les participants à la conférence ont aussi constaté la nécessité d’une mise en évidence de la valeur ajoutée des actions d’éco-conseil dans une perspective globale d’amélioration de l’environnement, de la santé, des conditions sociales et de l’économie. Les relations entre les actions locales et leurs implications dans des stratégies et directives européennes et conventions internationales doivent être plus apparentes (performance énergétique des bâtiments, protocole de Kyoto, énergies renouvelables, Convention Aarhus, convention biodiversité, IPPC/EMAS). Tous les transparents et supports du colloque sont disponibles sur : http://www.ecocounselling-europe.org

Sponsor : Ministère Tchèque de l’environnement
Lieu : Prague, Rép. Tchèque, Palais Liechtenstein