2006 - Développement de standards de qualité pour le métier d’éco-conseiller au niveau européen

L’ABECE est l’un des 17 partenaires d’un projet européen de développement de normes de qualité pour le métier d’éco-conseiller en Europe.

Le budget total du projet est de 435 000 €, réparti entre les 17 partenaires, et financé à 75% par la Commission Européenne, DG Education, dans le cadre du programme Leonardo.

Ce projet, d’une durée de 3 ans, est coordonné par Umweltberatung Austria, l’association autrichienne des éco-conseillers.

Ce projet se veut fédérateur pour les différentes associations d’éco-conseillers en Europe et dans les nouveaux pays membres. En Belgique, l’Institut Eco-Conseil est aussi partenaire du projet.

Le principal objectif du projet est de développer des normes de qualité pour mieux défendre le métier d’éco-conseiller au niveau européen et dans les états membres. Cet objectif devrait être atteints en 3 étapes principales, à savoir :
  • Une analyse de la situation de l’éco-conseil dans les différents pays partenaires. Ceci comprend une analyse de la demande et de l’offre en matière de formations et une analyse du profil des éco-conseillers dans chaque pays. Cette première étape se termine au printemps 2005.
  • Le développement d’un profil métier au niveau européen (en relation avec le référentiel métier que l’ABECE a élaboré en 2003). Il s’agira de spécifier les compétences et les connaissances nécessaires dans les domaines suivants propres à l’éco-conseil : 
          - Thématiques environnementales
          - Thématiques sociales
          - La communication, la médiation et la gestion des conflits
          - Les méthodes*
    • L’élaboration de modules de formation pour éco-conseillers. Cette dernière étape passera par :
              - La formation de formateurs
              - Le développement de modules de formations à distance (E-learning)  
      L’ABECE a pour tâche de coordonner la première étape du projet auprès différents partenaires, et de fournir un document résumant l’analyse de la situation de l’éco-conseil dans les différents pays. Ceci sur base des rapports d’analyse nationaux qui seront fournis par les différents partenaires.

      *Dans le cadre de la deuxième partie du projet Léonardo, l'IEC et l'ABECE ont participé à la rédaction d'un manuel de l'éco-conseil. Leur contribution portait sur la description des méthodes d'éco-conseil illustrées par différentes expériences européennes. Ce manuel a été publié en décembre 2006.