Les ZIT (Zones d'Immersion Temporaire) à Silly - Compte rendu de la visite

La journée de visite organisée à Silly dans le cadre de la problématique des inondations a rencontré un vif succès avec la participation de 17 personnes ! 

Nous avons été accueillis par Hector Yernault, Echevin des travaux et de l’environnement à l’administration communale de Silly, qui a introduit notre guide: Philippe Vilcot, éco-conseiller à l’administration communale de Silly et membre de l’ABECE.

Etait aussi présent Jean-Christophe Lecomte (ingénieur à la Région wallonne - Direction générale de l’agriculture - division de la gestion de l'espace rural - Direction du remembrement et des travaux - aménagement foncier rural) qui a suivi l’étude et la réalisation des aménagements des Zones d’Immersion Temporaire (ZIT) de Silly .

Après une présentation théorique de Silly et de ses ZIT, nous sommes partis sur le terrain. Le contact radio entre les voitures avait été prévu par Philippe : nous n’avons rien raté de ses commentaires en chemin grâce aux talkies-walkies.

Silly est une commune rurale de 6768 ha composée de 8 entités. Située dans le bassin de la Dendre (et une petite partie sur celui de la Senne) et comprenant sur son territoire quatre sous-bassins, Silly est, concernant les inondations, une zone à risque, Le réseau hydrographique sillien est important, bien qu’il ne  comprenne que des cours d’eau non navigable (NC à 2ème catégorie). A plusieurs reprises (1999, 2000, 2002), une cinquantaine de maisons se sont retrouvées sous eau.

Après une étude hydrologique du bassin de la Sille et la réalisation d’un plan structurel, la décision fut prise d’aménager des zones d’aménagement, des zones de retenues qui auront une fonction paysagère et pédagogique.

Les travaux ont été effectués en amont de quatre zones urbanisées dans les villages d’Hellebecq et de Bassilly traversées par plusieurs des cours d'eau (Sille, Rembecq, Crompe Pâture, Warsbeek, Boulky …) et qui en subissaient les caprices de manière récurrentes.

Ce sont près de 50.000 m3 d’eau qui sont retenus grâce à ces quatre ZIT, à savoir, celle du Boulky, de la Warsbeek, des Bruyères et de la Crompe Pâture. La création de la ZIT du Boulky a été entièrement financée par la Province du Hainaut. Les trois autres ZIT ont été financées à 60 % par la Région wallonne et à 40 % par la commune de Silly.

Ces ZIT ont été installées suivant quelques principes d’aménagement qui leur sont propres :
-        Limiter au maximum l’évacuation des terres : sur les 44.000 m3 excavés, seuls 9.000 m3 ont été évacués; le reste a servi à la construction de digues, de tumulus et de remblais naturels;
-        Créer un biotope favorable au développement d’une faune et d’une flore diversifiées (bassin permanent, plantations indigènes diverses, gestion différenciée,  …)
-        Valoriser les sites à l'aide d'équipements didactiques (des observatoires, des passerelles piétonnes, …). Des parkings et des espaces de pique-nique ont également été aménagés aux abords des lieux de la Crompe Pâture et de la Warsbecq. 

Les frais qui ont été nécessaires à l'aménagement paysager et aux diverses plantations à réaliser ont fait partie d'une autre étude et d'une autre tranche budgétaire, qui, elle, a été subsidiée à 80 % par la Région wallonne.
La visite s’est terminée par un pique-nique agrémenté d’une bière locale. Ce qui a permis des échanges agréables entre participants et organisateurs !  Merci à tous !