Subside "conseiller en environnement" Evolution des Agenda locaux 21 en Wallonie

Dans le cadre du suivi de la formation AL21 CePeFEDD, deux administrateurs de l’ABECE ont rencontré au mois d'avril 2012 Hubert Bedoret, Chef de Cabinet adjoint du Ministre Henry afin d’avoir davantage d’informations quant aux subsides « conseiller en environnement » et à l’évolution des AL21 en Wallonie.

Voici une petite synthèse de la rencontre…

Globalement, si sur le fond, il rejoint la position de l’ABECE quant au fait que le lien entre le subside du Conseiller en environnement et l’A21L n’est pas justifié, le Ministre Henry n’entend pas le supprimer à moyen terme. Il confirme que les Communes bénéficiant d’un subside pour leur conseiller en environnement pourront continuer à le percevoir au-delà de 3 ans. Il précise que les Communes qui bénéficiaient en 2010 d’un subside pour leur conseiller en environnement l’ont gardé en 2011. En 2011, 60 communes ont été subsidiées pour un montant total de 1.120.900 € . En plus de ces 60 communes, 11 autres ont été acceptées (dans certains cas, conseiller à nouveau subsidié après une interruption), soit 71 communes soutenues en 2011. Le seul critère appliqué a été celui d’antériorité. Il est possible que certaines communes ne puissent plus en bénéficier en 2012. En effet, sur base des rapports renvoyés par les Communes en 2010, l’administration régionale a finalisé un rapport d’évaluation des A21L. Le budget 2012 est de 1.276.000 €, soit assez pour les Communes subsidiées en 2011. (+ montant agents constatateurs). En fonction de l’évaluation et de la note de l’administration, il pourrait y avoir un ajustement.

Un décret A21L est en préparation au sein d’un groupe de travail reprenant des représentants du Cabinet du Ministre Nollet et du Cabinet du Ministre Henry. La volonté n’est pas de mettre une couche supplémentaire par rapport au PCDN, PCM, etc. pour autant qu’il y ait de la transversalité et de la participation citoyenne. Il est raisonnable d’espérer une première lecture pour la fin de l’année.

Au cours de cette rencontre avec l’ABECE, le représentant du Ministre a pris connaissance d’un certain nombre de problèmes rencontrés par les conseillers en environnement lié à la précarité de l’emploi, l’obligation de suivre les formations CePeFEDD dans leur organisation actuelle…

Nous ne manquerons pas de vous informer de la suite de ces dossiers.

Cécile Alphonse

Présidente de l’ABECE